Vous êtes ici : Blog-de-mode.net » Lifestyle » Au secours, je dois garder mon neveu !
Au secours, je dois garder mon neveu !

Au secours, je dois garder mon neveu !

15 mai 2014 11 h 07 min 0 comments

Garder un enfant quand on n’est pas forcément une pro du baby-sitting, ça donne sûrement du fil à retordre. Si cet article commence comme une page chiante et usagée de Wikipédia, ce n’est pas pour rien, c’est que je vais devoir de nouveau affronter ce fardeau et que ce n’est pas la première fois qu’on me confie ce genre de tâche qui semble comme ça anodine et mignonne…et qui se révèle être pour moi un véritable cauchemar.

Et si vous passez plus d’une heure avec lui, le calvaire peut vite vous faire tourner la tête. Mais, stop ! Allez hop, ensemble, on prend du recul et on réalise qu’il s’agit finalement de passer un bon moment ‘plus facile à dire qu’à vivre…) et non d’une bataille et on repart ainsi sur de bonnes bases. La journée pourra alors se terminer sur une bonne note et permettra de mieux préparer le prochain RDV baby-sitting avec notre neveu adoré…n’est-ce pas ?

 

Que faire quand notre neveu se la joue rebelle ?

Souvent, entre adultes, il est facile de monter sur ses grands chevaux, couper une discussion, fuir une confrontation et se faire la tête à cause d’un malentendu. Et vous avez sûrement déjà entendu dire que pour se comprendre, il faut apprendre à communiquer. Ce conseil est alors tout autant valable dans une relation quelconque avec un enfant. Vous gardez votre neveu et après quelques minutes vous trouvez qu’il n’est pas du tout facile à gérer ? Il vous désobéit et agit comme s’il était tout seul au monde et s’avère être un véritable casse-cou à la limite de l’insolence…ou carrément insolent même ?

Une telle situation pousse facilement à étiqueter l’enfant d’enfant terrible ou d’hyperactif. Mais, il est hors de question de partir sur les jugements : vous trouverez bien un moyen de finir la journée ensemble et sans heurts. Comment ? Justement, réajustez le tir et apprenez à communiquer en vous basant sur le fait qu’un enfant turbulent est un enfant qui demande surtout de l’attention et il fera tout pour l’avoir, même en vous déclarant la guerre.

Cette explication à la mord-moi le nœud m’a été donnée par une professionnel de l’éducation des jeunes enfants…et je crois quand-même qu’elle n’a pas tord.

 

Allier autorité et affection pour calmer son neveu

Comment faire pour calmer son neveu ? Surtout, ne rentrez pas dans son jeu et mettez les choses au clair sans attendre, en lui rappelant que son comportement ne vous plaît pas.

Puis, prenez des décisions claires sur lesquelles vous ne reviendrez pas et donnez-lui le temps de se calmer dans son coin s’il semble insensible à votre démarche. Agissez avec affection et autorité mais fermement. Et trouvez ensuite des activités à partager ensemble, qui l’aideront à canaliser son surplus d’énergie et qui combleront les besoins qu’il vous aura partagés. Comme vous avez une famille commune et donc une histoire commune, essayez de vous en servir pour trouver des sujets de discussion ou d’animation. Et si on dessinait Tante Huguette ?

Sur ce, bon courage !

babysitting

 

Leave a reply